Réaliser un paysage provençal

Retour

 

Ce paysage de conception assez simple à été réalisé en deux heures sans modèle. Il représente  un chemin de campagne bordé de cyprés, un olivier et en fond la Montagne Sainte Victoire.

 

Cet exercice permettra de se familiariser avec certaines techniques de la peinture à l’huile et pourra servir de tremplin pour de futures réalisations. On peut suivre les étapes à la lettre ou bien s’en inspirer, mais chacun fera selon sa personnalité et pourra y ajouter sa touche personnelle.

 

On aura eut soin de s’équiper du matériel nécessaire avant de commencer. Liste matériel.

 

Choisissez votre support : toile, papier spécial ou carton toilé (dans l’exemple) et son format (2F).

 

Réaliser un paysage provençal

1ere étape : préparation

2eme étape : le ciel

3eme étape : La Montagne

4eme étape : La forêt

5eme étape : Le chemin

6eme étape : Le champs et les cyprés

7eme étape : Les rochers

8eme étape : Les herbes hautes

9 eme étape : L’olivier

10 eme étape : les finitions

11 étape : Fin

 

1ere étape : préparation

 

A l’aide d’un chiffon propre enduire généreusement le support avec de l’huile de lin pure. Préparer un mélange avec 1/3 d'huile de lin et 2/3 de thérébentine.

Sur la palette disposer les couleurs necessaires: Blanc, Bleu de céruléum, Bleu outremer, Terre de Sienne brulée, Ocre jaune, Jaune primaire, vert de vessie et Jaune de Naples.

 

 

Sommaire

2eme étape : le ciel

 

Appliquer un peu de blanc de titane directement avec le tube vers le haut du support.

Avec un bout de chiffon propre appliquer légérement le bleu de ceruleum sur le haut du support. Le blanc déjà présent va se mélanger au bleu pour venir ébaucher les nuages. Couvrir ainsi le 1/3 supérieur du support.

Remettre du blanc sur un nouveau bout de chiffon et finir les nuages.

 

Sommaire

 

3eme étape : La Montagne

 

Faire un mélange Bleu Outremer, Terre de Sienne Brulée et un peu de blanc.

A l’aide d’un pinceau rond peindre en touches grossières et rapides la Montagne. La placer vers la droite du tableau au niveau du bas du ciel. Ne pas faire une couleur uniforme mais plutôt nuancée en jouant avec ces trois couleurs. Plus foncée vers la gauche et le bas et plus claire en haut et vers la droite.

Sommaire

 

4eme étape : La forêt

 

Appliquer au chiffon de l’ocre jaune sur tout le restant du support. Préparer un mélange Vert de Vessie et Ocre jaune pour obtenir du « Vert Indien ». Au pinceau rond peindre en larges touches les arbres de la forêt au pied de la montagne. Mélanger les couleurs directement sur la toile en jouant avec les nuances foncées et claires pour obtenir du relief.

 

Sommaire

 

5eme étape : Le chemin

 

Peindre au pinceau les bords du chemin les orniéres avec un mélange de Vert Vessie, Terre de Sienne et Ocre Jaune. Le chemin se retrécis au fur et à mesure qu’il s’éloigne du premier plan

 

Sommaire

 

6eme étape : Le champs et les cyprés

 

Au chiffon appliquer du jaune primaire sur le champs jusqu’en bordure du chemin. Peindre une rangée de cyprés toujours avec du vert indien. Les cyprés sont plus clairs au sommet et plus foncés à la base et coté ombre (ici à gauche). Placer sans attendre les ombres avec un mélange de vert indien plus foncé et du Bleu Outremer. Ne pas oublier que les cyprés en s‘éloignant se rapetississent. Faire les ombres de la forêt avec le même mélange. Eclaicir le fond du champs avec du jaune de Naples, et foncer le devant avec de l’ocre jaune.

 

Sommaire

 

7eme étape : Les rochers

 

Dans un tableau le premier plan est très important. Il donne la profondeur et le relief de l’œuvre. Peindre les rochers en larges touches à l’aide de Bleu Outremer et terre de Sienne. Les cotés gauches des rochers seront plus sombres. A l’aide d’un chiffon et du bout du doigt faire des enlevés sur le haut des rochers pour faire apparaître le blanc de la toile et suggérer ainsi la lumiére.

Faire de même avec les rochers se trouvant de l’autre coté du chemin. Ils sont plus éloignés donc moins détaillés.

 

Sommaire

 

8eme étape : Les herbes hautes

 

Derriere les rochers peindre les herbes hautes à la brosse à partir de vert de vessie et ocre jaune. Partir du fond avec la couleur la plus claire et foncer les herbes au fur et à mesure qu’on se rapproche.

Ajouter des herbes sur le chemin un peu au hazard, les bords le milieu, etc…

 

Sommaire

 

9 eme étape : L’olivier

 

Peindre le tronc de l’olivier avec un pinceau fin avec un mélange de bleu outremer, rouge carmin et terre de Sienne. Faire un tronc tortueux et compléter de quelques branches sans trops de détails.

Faire les feuilles de l’olivier avec un mélange de vert vessie et bleu de céruléum. Les feuilles sont peintes en touches fines et éparses. Les feuilles du bas seront plus foncées et celles du haut plus claires.

Ne pas oublier l’ombre de l’olivier…

     

 

Sommaire

 

10 eme étape : les finitions

 

Sur la Montagne appliquer du jaune de Naples en touches éparses pour suggérer les reflets du soleil. Plus claire à droite !

Au fond à gauche peindre une haie d’arbre avec un vert indien très clair. Ne pas trops détailler, étant donné que c’est le fond du tableau…

Appliquer du jaune de Naples sur le haut des cyprés, les parties les plus claires des rochers.

Avec du rouge carmin peindre quelques coquelicots dans le champs avec un pinceau très fin.

Ajouter sur le chemin des cailloux des feuilles, du relief quoi…

Des herbes devant l’olivier, des buissons dans le champs, etc…

Ajouter selon votre humeur les petits détails qui manquent…

 

Sommaire

 

11 étape : Fin

Voilà votre tableau est fini… Il ne vous reste plus qu’à signer !!!!

Laisser sécher quelques jours puis vous pourrez le vernir, puis l’encadrer.

 

Sommaire